Expositions

  • 2016
  • Nature(s), galerie Artquest, Paimpol
  • 2015
  • Les Petits Formats, galerie «A Vous de Voir», St Mathurin sur Loire
  • Fonds de dotation du centre hospitalier de Versailles, Espace Richaud
  • Exposition collectif des arts du  9ème et 18ème, Lycée Jacques Decour
  • 2014
  • Exposition personnelle, Atelier la Gouge et le Pinceau, Paris 18ème
  • Les petits formats, galerie AVV, St Mathurien sur Loire
  • Nov'art parcours d'art contemporain, Villevêque
  • Les Illustrations, librairie La Vagabonde, Versailles
  • 2013
  • Regards croisés», exposition collective, café des Négociants, Nantes
  • La nuit tous les chats sont gris», exposition collective, Manufacture des Tabacs, Nantes
  • 2012
  • «Exubérance Baroque», exposition collective, Centre de Musique Baroque, Versailles
  • 2010
  • Projet «opéra comique et arts plastiques», école Ste Elisabeth, Paris
  • Exposition collective, galerie de la sirène, Le Mans
  • 2009
  • «Microcosme végétal», espace société FIT, Nantes
  • Projet «Petites histoires de l'art», école St Joseph, Le Mans
  • «L'autre galerie éphémère», Le Mans
  • Le petit marché de nos 16 ans, galerie le Rayon vert, Nantes
  • 2008
  • «Paysage», exposition collective, galerie le Rayon vert, Nantes
  • «végétal», galerie la sirène, Le Mans
  • 2007
  • Dessin, galerie la sirène, Le Mans
  • Galerie le Rayon Vert, «Petit marché de l'art», Nantes
  • Les «Arts Papiers», Château de la Groulais, Blain
  • 2006 et avant
  • 2006 galerie Le temple du goût, exposition personnelle, Nantes
  • 2005 Château de la Groulais, Blain
  • 2004 Galerie le Rayon Vert, «Eloge de la couleur», Nantes
  • 2004 Galerie La Laverie, exposition personnelle, La Ferté-Bernard
  • 2003 Galerie le Rayon Vert, «Petit marché de l'art», Nantes
  • 2003 Galerie Ephémère, Le Mans
  • 2002 Accrochage Michael Page, Nantes
  • 2001 «Idée de la nature dans l'art contemporain», Projet avec l'école Beausoleil, Cesson-Sévigné
  • 2001 «Kunst supermarkt», Berlin-Francfort
  • 2001 Galerie Jean Boucher, Cesson-Sévigné
  • 2000 «Kunst supermarkt», Francfort
  • 1998 Galerie Meissner, Francfort
  • 1997 «Végétations», Café Littéraire Ypsillon, Francfort

Formation

  • Ecole des Beaux-arts d’Angers. DNSEP option art en 1993
Propos
par J.P. Paillard
  • L’œuvre de Christèle Lefay se présente à nous sans but avoué. Le cheminement emprunté demeure mystérieux. Le temps n’est pas défini. Le résultat est inattendu mais paradoxalement familier, sans doute issu de nos rêves.
  • La création est là : un monde nouveau se présente à nous. Cependant, il n’est pas uniquement le fruit de l’imaginaire. Au contraire, le réel s’y révèle. Le naturel surgit au milieu de l’artifice et s’en trouve transformé, méconnaissable.
  • Il devient le contenu, le mouvement, le battement vital même.
  • Dans la couleur, superposée en transparence, les formes d’un aspect brut, oscillant entre l’abstrait et le figuratif, se révèlent. Le cadrage très rapproché, utilisant le plus souvent le hors champ, laisse notre imagination vagabonder. Les limites sont abolies.
  • L’échelle ne nous est pas donnée. La perspective est-elle immense et l’espace illimité ? Scrutons-nous le minuscule dans l’objectif d’un microscope ? Nous expérimentons la perte de repères. Le processus micro-macro donne à voir et nous permet d’accommoder un univers minuscule. L’immensité s’offre à nous.
  • C’est un monde des origines, qui s’épanouit dans les formes primitives, simples. Il est intermédiaire au sens, un laissez-passer vers le matériel, il est végétal. Ce monde est en devenir, il ne demande qu’à naître, encore. Le pollen s’y répand : pollen virevoltant, se déployant dans l’espace afin de l’organiser.
  • Le spectateur s’interroge. Les clés ne lui sont pas fournies. Il fait pourtant bien l’expérience de ce nouveau monde. Il n’est pas celui du quotidien, ni même celui du végétal ou d’une nature dévoyée dans un espace d’artifice. N’a-t-il pas déjà parcouru ces dédales ? et pourquoi cette empathie pour un univers qu’il reconnaît ?